Share
Print Friendly

Juin 2017

Workshop Sakidori à Tokyo

Le Japon demeure la 3ème économie mondiale en dépit du rattrapage des grands pays émergents dont la Chine ou des défis structurels liés à un vieillissement démographique avancé. La croissance reste limitée malgré une politique économique très réactive du gouvernement du Premier Ministre Shinzo Abe. Le chômage est quasi inexistant, mais le marché du travail souffre de déséquilibres structurels : précarisation, inégalités homme-femmes, pénuries sectorielles, non-recours à l’immigration.

Dans ce contexte politique et économique, le tourisme réceptif bat les records des arrivées de voyageurs étrangers et en 2015, pour la première fois dans son histoire, le Japon accueille plus de touristes qu’il n’en envoie.

De plus, le tourisme émetteur vers l’Europe a été gravement touché en 2015 et 2016 et reprend seulement la croissance après ces deux années de difficultés, mais avec des taux de progression de 100% à 250 % pour la seule destination France (vis-à-vis les mêmes périodes en 2016).

En effet, la France, a été la destination la plus impactée en Europe en 2016 d’abord par une vague massive d’annulations et puis par une contraction importante de réservations. Suite à un enchainement d’événements dramatiques en France, le contexte culturel et sociologique a fortement influencé le marché touristique émetteur japonais : le choix des autorités japonaises de ne pas s’engager ainsi que le cadre juridique qui facilité les annulations ont poussé à l’annulation cette clientèle extrêmement sensible aux questions de sécurité composée majoritairement des segments les plus vulnérables : seniors et femmes voyageant seule ou en petit groupe.

Il est essentiel de réconforter et séduire cette clientèle, qui, malgré tout, reste fidèle à la France – une destination clef en Europe, sans laquelle le reste de l’Europe ne peut que difficilement être vendu. Ainsi, Sakidori, le workshop organisé annuellement par Atout France à Tokyo, est une excellente opportunité pour notre région et la présence à cet événement nous permet de découvrir les nouvelles tendances du marché et de renforcer nos contacts avec les plus grands tour-operators et agences de voyages en Japon.

Cette année, notre représentante, Sho Sato, a pu rencontrer 29 TO et AGV et 12 journalistes lors de rendez-vous durant le workshop ainsi que 4 agences de voyage lors d’un démarchage qui a suivi.

Ces rencontres font ressortir un portrait intéressant du marché japonais avec deux types de clientèle principales : les femmes et les seniors qui sont très sensibles à la qualité de l’accueil, qui ont un intérêt grandissant pour les voyages individuels et de luxe et qui ont besoin d’informations préalables très précises, voire des témoignages qui les rassurent. Les touristes japonais cherchent de plus en plus de sites époustouflants et hors du commun, des expériences exclusives (comme privatisation de lieux d’exception) et des rencontres avec les habitants (p. ex. dîner avec les hôtes d’un château). Les thématiques qui séduisent toujours les japonais sont aussi la découverte de vins, le cavage de truffes, les croisières fluviales, les balades ou randonnée dans les villages de charme (bien évidemment adaptés à la clientèle senior).

Notre région regroupe le quasi-totalité des éléments que recherchent les voyageurs japonais : programmation culturelle, patrimoine historique, paysages, gastronomie et vin, produits de luxe. Il est néanmoins indispensable d’adapter notre offre aux exigences culturelles spécifiques à ce marché.

Pour plus d’information, vous pouvez contacter Emmanuelle Hezard Hervieu, Directrice de la Promotion Commerciale :

Tél +33 (0)3 80 280 291
e.hezardhervieu@bfctourisme.com