Share
Print Friendly

Octobre 2018

La délégation Atout France Bourgogne-Franche-Comté vu par Christian Mantei, Directeur général Atout France

  • Pourquoi une délégation Atout France / CRT BFC ? (historique, quelques exemples de réalisations, mode de collaboration avec le CRT)

La convention qui nous lie à la Bourgogne Franche-Comté a 8 ans cette année mais 10 ans si on tient compte des premiers travaux avec la région en 2010! Elle est née de la volonté de  faire émerger des projets touristiques sur le territoire bourguignon, le conseil régional de Bourgogne s’étant donné pour objectif d’accroître en amont, la diffusion de la connaissance technique, de sensibiliser aux problématiques de développement-ingénierie touristique et d’accompagner les porteurs de projets touristiques, qu’ils soient publics ou privés. Cette mission se conduit en concertation avec les autres structures d’accompagnement des porteurs de projets notamment les agences de développement touristique et les chambres consulaires.

Parmi les projets traités depuis 10 ans, citons : Etude sur l’évolution du marché du tourisme d’affaires dans la perspective de la mise en service du TGV Rhin-Rhône  (2010/2011) ,  candidature de Dijon à la Cité de la Gastronomie et schéma hôtelier de Dijon ( 2012) ; potentiel de développement touristique du Lac des Settons (2013), étude sur l’hébergement en milieu rural en Bourgogne (2014), Projet de tour d’observation dans le Morvan (2015), E- réputation de la Bourgogne (2016 – dans le cadre du Contrat de Destination) , analyse de la profondeur de l’offre euro vélo6 (2017) sur les marchés allemand et néerlandais (2017..)

  • En 2017, cette délégation a été étendue à l’ex Franche-Comté, de quels avantages immédiats, ce territoire va-t’il bénéficier ?

La Franche Comté bénéficiera de tous les avantages de la Délégation sur lesquels la Bourgogne peut témoigner de la dynamique ! Les sujets qui nous engagent depuis 2017 sont, du reste, fortement tournés vers la Franche-Comté : Enjeux de l’investissement des stations des Montagnes du Jura par un traitement du tableau de bord des investissements touristiques, et, plus généralement, une approche des retombées économiques  induites par l’activité ski dont  3 stations font parties des 100 premières françaises (Métabief Mont d’Or, Les Rousses, Les Monts du Jura). En liaison avec la Ville de Besançon et du projet d’aménagement Saint-Jacques, étude du marché hôtelier afin d’évaluer les potentialités de développement par secteur géographique et niveau de gamme/investissement dont les résultats ont été rendus publics en Février dernier. Une série de réunions avec les élus de la nouvelle région sur les facteurs clés de réussite en matière d’investissement et d’accompagnement de l’offre en hébergement sera lancée dès le printemps dans l’ensemble des départements etc..

Atout France est très satisfait d’être aux côtés de la Bourgogne Franche-Comté sur les sujets de développement et d’ingénierie  tant  l’offre touristique sort renforcée de cette fusion : elle compte déjà sur ses actifs vignobles et gastronomie, patrimoine, itinérance mais aussi sur une offre montagne tourisme blanc , forte de ses 20 domaines de ski nordique et stations classées et sa filière thermale et bien être.