Share
Print Friendly

Belgique

53 779 cas confirmés, dont 8761 morts dont 13 732 guéris

Lundi 11 mai 2020, la Belgique a entamé son déconfinement, progressif. Mais qui a tout de même signifié le retour au travail pour bon nombre d’employés et de managers, dans un environnement complètement différent. Brussels Airlines va supprimer environ 1 000 emplois, soit un quart de son personnel et réduire sa flotte de 30% (annonce du 12/05/2020).

Selon Atout France Belgique, les réservations sont à l’arrêt actuellement.  Il faudra attendre l’annonce de réouverture des frontières pour espérer voir les réservations reprendre – les voyages non essentiels vers l’étranger sont interdits jusqu’au 7 juin 2020-.  Certains prennent de l’avance sur leur programmation/production 2021 si les fournisseurs sont joignables (pour les grosses structures). D’autres ont un problème de mise en chômage technique du personnel qui ne leur permet pas d’avancer sur les projets d’avenir. Ce qui est certain c’est que les tour-opérateurs prennent en compte le fait que les touristes auront besoin de grand air, qu’ils ne rechercheront pas le tourisme de masse et que les destinations limitrophes, si les frontières sont ouvertes et s’il n’y a pas de campagne médiatique pour voyager local, seront sollicitées.

Une reprise limitée de la circulation en train (TGV Bruxelles-France) a eu lieu à partir du 11 mai 2020 ainsi que celle de l’IC Courtrai-Lille (trafic en totalité) et Tournai Lille (70% du trafic). Les vols Ryanair repartiront des aéroports de Brussels Airport et Charleroi (BSCA) dès le 1er juillet 2020, a annoncé mardi 12 mai, le directeur général et fondateur du groupe, Michael O’Leary. Des réservations ont déjà été enregistrées en Belgique, a-t-il indiqué mardi à l’agence Belga. Elles concernent principalement la Grèce, le Portugal, la France, l’Italie et l’Espagne.

Fin avril 2020, une étude du ministère du tourisme indique qu’un Belge sur 4 pense partir en vacances cet été et 2 Belges sur 3 pensent choisir une destination plus proche que d’habitude.

Le déconfinement en Belgique – 1er jour le 11/05/2020

26 mars

La Belgique pense avoir passé le pic de l’épidémie et réfléchit au déconfinement. La Belgique est l’un des pays d’Europe les plus affectés par la pandémie en cours, lorsqu’on rapporte à la population totale le nombre de cas confirmés de contamination et celui des décès imputés au coronavirus (40 956 cas, 5 998 décès et 9 002 guéris au 22/04/2020). Les commerces alimentaires sont restés ouverts pendant le confinement et depuis le 18 avril, les jardineries et magasins de bricolage peuvent l’être ainsi que les drive-in, un plan de réouverture des restaurants est à l’étude. Tous les festivals de l’été 2020 en Belgique sont annulés.

La fédération belge des autocaristes (FBAA) lance une étude pour mieux appréhender la sortie de crise et Atout France Belgique sera consulté pour la destination France.

Témoignage de Loïc Bimbenet, Purchasing Manager Car/City/Bus Holidays – 26 mars 2020 :

″Les événements actuels sont catastrophiques pour de nombreuses entreprises et notamment pour le tourisme. Pour le moment, nous nous attachons à voir comment on peut sauver l’été 2020 ce qui ne sera pas simple. Pour ce qui est de 2021, il est encore trop tôt pour vous donner une réponse″.