En Bourgogne-Franche-Comté, Marketing

DÉCOUVREZ NOTRE ÉTUDE : COMMENT LES HABITANTS VISITENT LA BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ ?

Guillaume Robert-Famy_Bourgogne-Franche-Comté Tourisme

L'importance du poids du tourisme des habitants au sein de la région n'est plus à démontrer.
En 2023, d'après le dispositif Flux Vision Tourisme d'Orange, les Bourguignons-Franc-Comtois représentaient 1/4 des nuitées des Français dans notre région.

Quelles pratiques se cachent derrière cette part importante d’habitants touristes et excursionnistes dans la région ? Où vont-ils ? Avec qui voyagent-ils ? Que font-ils ?

Pour mieux comprendre et adapter nos actions de communication via le dispositif Sortez Chez Vous à destination des habitants, nous avons déployé une étude quantitative représentative de la population de la région auprès de 3 500 habitants de Bourgogne-Franche-Comté fin 2023-début 2024 avec le Cabinet MSC études et Conseil.

Nous vous proposons une synthèse avec quelques éléments clés à retenir ci-dessous sous le format :

  1. EXCURSIONS OU SÉJOURS ?
  2. PORTRAIT DES EXCURSIONNISTES
  3. PORTRAIT DES SÉJOURNANTS
  4. TOP 5 DES ÉLÉMENTS À RETENIR POUR LE DISPOSITIF SORTEZ CHEZ VOUS

Certains graphiques dans les éléments présentés feront apparaître des sommes supérieures à 100% car plusieurs réponses étaient possibles. 

Consulter l’étude complète ici 

1- EXCURSIONS OU SÉJOURS ?

  • 60% des répondants ont fait des excursions ou des séjours et les excursions (50%) pèsent plus du double des séjours.
  • Excursions : on compte plus d’excursionnistes parmi les habitants du Jura (64%) et de la Côte d’Or (56%), et moins dans l’Yonne (39%), la Nièvre (37%) et le Territoire de Belfort (42%).

Taux séjournants par département

  • Séjours : une pratique plus importante chez les Côte-d’Oriens (30%) et moindre dans l’Yonne (21%) et en Saône et Loire (22%).

Taux excursionnistes par département

 

Il est à noter que 40% des habitants n’ont fait ni excursions ni séjours dans la région Bourgogne-Franche-Comté durant l’année (2023 dans cette étude). Le top 3 des raisons évoquées par les habitants sont :

  1. Je vais plutôt chez des amis ou de la famille dans d’autres régions (30%)
  2. J’ai déjà tout visité ou presque (23%)
  3. Je ne sais pas quoi faire dans la région (19%)

Ce qu’il est intéressant d’observer, c’est la proportion d’habitants qui semblent « blasés » ou mal informés sur ce qu’il y a à faire dans la région, ces informations sont précieuses pour adapter nos plans de communication.

2- PORTRAIT DES EXCURSIONNISTES

Où vont-ils ?

Départements de destination excursion

 

Les excursionnistes habitants vont majoritairement dans le Jura (70%), dans le Doubs (60%), en Côte d’Or (67%).

A noter également que les excursionnistes vont à moins d’1 heure de route pour 20% des répondants et jusqu’à 2 heures de leur domicile pour 39% d’entre eux.

 

 

À quelle fréquence ?

Fréquence excursions

Pour quasiment 2 répondants sur 3, les excursions se font au moins tous les 2 à 3 mois. On peut donc noter une certaine régularité dans les pratiques des excursionnistes.

Au delà de la fréquence, l’étude nous informe également que ses excursions ont lieu majoritairement au printemps-été (53% des répondants).

Avec qui ?

Avec qui excursionnistes

Les excursions se font majoritairement en couple (62%), puis avec les amis et invités (51%).

Il est intéressant de noter l’importance des amis et invités dans le cadre des excursions, en comparaison avec les séjours.

Quels critères de choix ?

Certains critères sont plus importants que d’autres dans les choix effectués par les excursionnistes, voire même décisifs. Voici le top 5 des critères qui importent dans le choix d’une excursion :

  1. La beauté des paysages (95% des répondants jugent cela important)
  2. Le prix de l’activité (86% des répondants jugent cela important)
  3. Le temps de trajet (84% des répondants jugent cela important)
  4. Horaires des activités/lieux de visite (82% des répondants jugent cela important)
  5. La facilité de réservation (70% des répondants jugent cela important)

Il est intéressant d’observer le caractère très pratique des critères de choix, l’importance de la qualification de la base de données Décibelles Data est essentielle pour répondre de façon efficace aux attentes.

Quelles activités sont recherchées ?

Pratiques excursions

 

Le patrimoine est largement plébiscité dans les activités recherchées par les excursionnistes en Bourgogne-Franche-Comté.

Ce qu’il est encore plus intéressant à observer, c’est l’intérêt des excursionnistes pour des activités croisées entre elles, il en ressort une nette préférence pour une hybridation entre itinérance et patrimoine. Le mixte des 3 thématiques semble également intéresser les excursionnistes avec 47% de réponses favorables.

3- PORTRAIT DES SÉJOURNANTS

Où vont-ils ?

département de destination séjours

 

Les séjournants habitants vont majoritairement dans le Jura (70%), en Côte d’Or (65%), et dans le Doubs (56%).

 

 

 

 

 

À quelle fréquence et combien de nuits ?

Nombre de nuits et fréquence

Les courts séjours sont majoritaires pour les répondants (85%), avec une fréquence d’au moins 2 ou 3 fois par an pour 2/3 d’entre eux.

Pour les séjours plus longs (de 4 nuits ou plus), la fréquence est sensiblement identique.

Au delà de cette fréquence, l’étude nous apprend que la majorité des courts séjours se déroulent au printemps-été. En ce qui concerne les longs séjours, l’été est davantage propice (56%), puis le printemps (33%), puis le printemps (32%).

Quels types d’hébergements ?

Marchand non marchand séjour

C’est un des enseignements majeurs de cette étude. Que ce soit pour du court ou du long séjour, les habitants touristes dans leur région privilégient majoritairement les hébergements marchands.

En tête des hébergements marchands, ce sont les gîtes et locations ainsi que les hôtels (49%), puis les chambres d’hôtes (32%), suivis par les hébergements insolites (19%).

Pour les hébergements non marchands, les amis et la famille sont privilégiés (45%) puis ce sont les résidences secondaires dans la région (6%) qui complètent cette partie non marchande.

Avec qui ?

Avec qui séjours

Les courts et longs séjours des habitants dans la région se font majoritairement en couple, puis comme pour les excursions, sont suivis par les amis de la région et les invités.

Quels critères de choix ?

Pour les séjournants, certains critères sont également plus importants que d’autres pour définir leur choix. Voici le top 5 des critères qui importent dans le choix d’un séjour :

  1. La beauté des paysages (94% des répondants jugent cela important)
  2. La facilité de réservation (86% des répondants jugent cela important)
  3. La variété des activités proposées (79% des répondants jugent cela important)
  4. Pratiquer un tourisme durable, respectueux de l’environnement (75% des répondants jugent cela important)
  5.  La distance en km (70% des répondants jugent cela important)

Pour les séjours, les critères prioritaires sont différents que pour les excursions, la facilité de réservation devient un enjeu majeur dans la construction d’un séjour, et la notion de durabilité apparaît également importante (avec 29% de répondants qui jugent cela très important).

Quelles activités sont recherchées ?

Pratiques activités séjours

 

Le patrimoine arrive en tête des activités pratiquées lors d’un séjour et comme pour les excursions, la combinaison de l’itinérance et du patrimoine intéresse beaucoup les habitants séjournants.

L’hybridation de 3 thématiques est recherchée par un répondant sur 2. La construction d’idées de séjours mixant le patrimoine, l’itinérance et l’oenotourisme pour les territoires qui disposent de ces atouts est une vraie plus-value.

4- TOP 5 DES ÉLÉMENTS À RETENIR POUR LE DISPOSITIF SORTEZ CHEZ VOUS

Constat 1 : Moins d’un habitant sur deux connaît la signature « Sortez Chez vous »

Action : amplifier la notoriété du dispositif Sortez Chez Vous pour être mieux connu, et être utilisé de façon plus systématique par les habitants qui recherchent des idées séjours ou excursions, via des campagnes de communication spécifiques.

Constat 2 : il y a deux fois plus d’habitants excursionnistes que de séjournants 

Action : s’appuyer sur les excursions pour renforcer la désirabilité des séjours en incluant dans les idées à la journée des bons plans de nuitées.

Constat 3 : le prix reste un critère majeur dans les choix des excursionnistes particulièrement, et les bons plans sont très recherchés

Action :  Faciliter l’accès à des offres bons plans dans les communications grâce au Pass Découverte Bourgogne-Franche-Comté et être plus explicite sur les économies réalisées grâce à celui-ci.

Constat 4 : 40% des habitants pensent avoir déjà tout vu ou sont mal informés 

Action : Mettre en avant de façon plus lisible les confidences et les anecdotes sur les lieux à découvrir, puis communiquer davantage sur les nouveautés ou les adresses méconnues.

Constat 5 : les pratiques sont très liées à la géolocalisation, et les excursionnistes sont prêts à faire jusqu’à 1h à 2h de route

Action : Analyser la faisabilité d’un renforcement de la géolocalisation pour identifier facilement les adresses où se rendre pour un excursionnistes ou un touriste dans sa région.

 

KThual
En résumé